Par ci par là.

16 février

Ce matin on se refait un peu de snorkeling (comprendre « se baigner avec masque et tuba ») dans la réserve marine de Goat island. L’île en question est un petit caillou proche de la côte au nord-est d’Auckland. L’îlot est interdit aux visiteurs et sert de refuges à des oiseaux marins menacés, les environs sont une réserve marine dans laquelle il est interdit de pécher ou de faire du bateau. Les poissons et autre créatures marines vivent dans un petit paradis où l’homme ne pénètre qu’en combinaison ou, pour les touristes vaillants, en maillot de bain.

Le nom de l'île vient des chèvres débarquées sur l'île par les premiers européens qui y sont parvenus. Elles ont désormais été exterminées!

Hier on a pu observer deux trois raies aigles sur les fonds sablonneux mais aujourd’hui notre camarade de baignade sera un cormoran varié. On enchaine par la visite du Tāwharanui Regional Park un peu plus au sud. Sous le crachin nous pénétrons dans une forêt débarrassée de ses prédateurs mammaliens immigrés où résonent les chants de très nombreux méliphage carillonneurs.

Il nous hurle dessus à quelques centimètres des oreilles.

L’absence perpétuelle de crainte chez lez oiseaux endémiques me donne une idée sur la facilité avec laquelle la plupart d’entre eux ont été exterminés. Tout-à-coup un kaka apparaît en haut d’un arbre! Oui Greg, un kaka! Un vrai, un gros, qui vole (mal) sans qu’on est à le jeter du troisième étage d’un lycée (sans gants)! Je tiens toutefois à préciser pour tout ceux qui aurait cru lire des propos scatophiles dans l’aparté ci-dessus que, comme chacun sait, « kaka » est le nom maori et anglais du nestor superbe, un perroquet endémique de Nouvelle-Zélande.

Kaka?

La suite de la promenade nous dévoile un miro rubisole ainsi que des mohouas à tête blanche , des oiseaux endémiques qu’il ne nous avait pas encore été donné d’observer.

20 février

« Wake up guys, the helicopter will be here in half an hour! »
On sort de la tente en trombe pour se retrouver au pied d’un barrage embrumé contenant l’immense Upper Mangatawhiri reservoir. Un hélicoptère vient se poser sur notre terrain de camping cinq minute après qu’on ai rangé la tente. Les exercices de Safe and Rescue qui doivent durer toute la journée dans le parc régional de Hūnua Ranges peuvent commencer.

Ils auraient pu amener les croissants...

Au fait qu’est ce qu’on foutait là?
Nous avons rencontré Joanne Mc Phee il y a trois jours à Omaha Beach alors qu’elle cherchait des bénévoles pour éradiquer les prédateurs sur le site de ponte de la troisième plus grande colonie de pluviers roux du pays. Or l’absence de cet oiseau endémique et menacé ce jour là et le fait qu’on ne soit ni nourris ni logés ne nous a pas incité à rester dans la région. Nous sommes donc passés profiter d’un peu de civilisation en stationnant à Auckland avant de repartir chez les boueux à la recherche d’un camping pas trop cher. Du coup après avoir piqué un plongeon sous la cascade d’ Hūnua falls, on s’est retrouvés sur à planter la tente sur une pelouse déserte et gratuite du Hūnua Ranges Regionak Park où nous nous sommes offert six heures d’une belle rando.

Sacrée douche!

Pour nous remettre de nos émotions nous passons la soirée à rêvasser dans la piscine d’eau chaude sulfureuse d’un camping de Miranda.

Advertisements

2 Réponses so far »

  1. 1

    Greg said,

    Après les kakas, les pipipis… Je DOIS faire un détour par la Nouvelle Zélande!! Et j’avais des gants bo#%el!!

  2. 2

    Ghislain said,

    Comment on peut confondre un hélicoptère avec un réveil-matin ?


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :