Solstice d’hiver.

27 juin

On a passé le cap du 21 juin, les jours rallongent.

Rien de bien nouveau pour le moment. La météo a empêché l’accès à l’île de Kapiti où doivent être attrapées les perruches. Les captures n’ont donc toujours pas commencé d’autant plus que les volières n’étaient finalement pas adéquates. Les derniers jours ont donc été consacrés à la rénovations des volières, de plusieurs transects, et à l’inventaire de la flore du sanctuaire. Ceux qui se plaignent de mon attachement parfois exaspérant aux petites bêtes peuvent se réjouir du fait que je n’y associe pas une passion fervente pour les légumes. Compter les pousses d’arbres c’est beaucoup moins rigolo que mettre du marqueur fluo sur des lézards!

Rénover les transects n’a rien de passionnant n’ont plus. Ces sortes de sentiers réservés aux scientifiques et au personnel du sanctuaire traversent la réserve dans sa largeur tous les vingt-cinq ou cinquante mètres. Le principe est de découper le territoire en tranches régulières. Si le transect doit passer par une falaise on ne fait pas de détour on rajoute une corde à nœuds. Les transects ont différentes fonctions dont les plus importantes sont de pouvoir rapidement truffer le sanctuaire de pièges en cas d’invasion de mammifères et de se déplacer un peu plus aisément dans le bush lors des différents inventaires. Le problème c’est que ce grand nombre de layons a besoin d’être rénové annuellement. Armés de machettes Cécile et moi avons passés de longues heures à débroussailler des transects en pente raide infestés d’ajoncs…

Vive les téléobjectifs.

De leur coté Léa et Ernesto ont trouvé une chambre à louer dans l’appartement de Saptarshi Mukerji, un jeune indien installé à Wellington. Et ça nous fait une nouvelle pendaison de crémaillère!

Fiesta!

Je tente également de réduire ma facture de course en allant pêcher de temps en temps mais c’est pas encore ça…

Je repasserais quand il sera plus gros...

Publicités

4 Réponses so far »

  1. 1

    Cathy said,

    Tu racontes que des bêtises toi! Il diminuent bien les jours et heureusement, ca devenait dur d’être aux filets avant le lever du soleil…
    Ici phénomène extraordinaire, j’ai passé 3 semaines sans aller voir les spatules et j commence seulement a recentir le manque… Je suis sur la bonne voix, mais j’ai peur d’une rechute.
    A peluche
    Cathy

    • 2

      Rémi said,

      Fais gaffe, tu sais ce qui est arrivé lors de ta dernière désintox. Tu t’es mise à bricoler tout plein de peluches de spatules!
      Tu bagues quoi et où sinon en ce moment?

      • 3

        Cathy said,

        J’en suis pas encore là, pour le moment j’aquarellise des rousserolles et des libellules.

        Pendant encore une semaine :
        Des cailles, des verderolles et des près de Rouen.
        Des rousserolles, des pragmite (des joncs), des gorgebleues, des lovustelle, des bruant et des panures en estuaire de seine.
        Dans 3 semaines ce sera peut être des spatules et des huitriers pies en hollande…

  2. 4

    Rémi said,

    Rah la la tous ces noms d’oiseaux me paraissent tellement exotiques maintenant…
    La Hollande semble tout-à-fait bien trouvé pour retrouver ta drogue, j’espère de tout cœur que tu pourras y aller!
    Quant aux aquarelles penses à les scanner et les afficher sur ton blog ce serait super!
    Tchoubidou Wouah!


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :