Il va faire tout noir.

18 juillet

Que ce soit clair et net, un voyage en Nouvelle-Zélande n’est pas complet si on a pas assisté à un match de rugby.

Les néozélandais manquent cruellement d’identité nationale.

L’histoire? Les premiers maoris à s’être réellement installés ne l’ont fait qu’à partir du XIIIème siècle. Les Européens quand à eux ne s’établirent qu’à partir du XVIIIème. Avec une colonisation aussi récente les musés sont un peu vides. La moitié de celui de Wellington est consacré au naufrage d’un ferry et le reste est un ramassis d’anecdotes comme la vie d’un chien errant qui prenait le taxi sur les quais de la capitale…

L’environnement? Je pense que je vous ai déjà assez bassiné avec ça. D’accord les paysages sont magnifiques mais c’est en s’offrant des randonnées dans ce pays qu’on réalise à quel point le chant des oiseaux est agréable. Malgré tout c’est dans le kiwi que les néozélandais ont puisé un début d’identité nationale. Un début.

La culture maintenant? Facile, Peter Jackson! Un réalisateur (talentueux je l’admet) qui a commencé à faire des films avec plus de jus de tomates que d’encre dans son scénario, s’est offert un des chef d’œuvre de la littérature du vingtième siècle et a réactualisé une légende des débuts du cinéma comme fer de lance de la culture kiwie? Imaginez si en parlant de culture française on vous citait Besson avant Voltaire…

Le sport comme identité culturelle? (PhotoCiloo)

Et puis dans les année 1860 les néozélandais ont commencé à se cogner sauvagement dessus en tentant un cent mètre avec un ballon ovale. Se doutaient-ils à l’époque que cette activité deviendrait la principale renommée de leur nation? Bref les kiwis jouent au rugby et ils se débrouillent plutôt bien! Lors de leur premier match international en 1903 les jeunes All Blacks imposent aux Australiens un score de 22 à 3 sur leur propre terrain! La légende est née. Les tout noirs font trembler les sélections du monde entier et amassent plus de victoires que n’importe quel autre équipe. Ils remportent la première coupe du monde en 1987 après une finale les opposant à l’équipe de France (29-9). C’est décidé le rugby deviendra un emblème national. On construit des stades, on adule les joueurs, on joue la carte de l’intégration en performant un haka avant chaque rencontre, juste après avoir fredonné l’hymne nationale. Le haka! Une sorte de danse maorie qui avait pour but d’impressionner ses adversaires juste avant un combat. Un sacré spectacle en soit. Les français sont vulgaires, sales et passent leur temps à s’envoyer en l’air un verre de rouge à la main et la clope au bec, les néozélandais jouent au rugby.

Les All Blacks en 1905.

En ce moment c’est le tournoi Tri Nations, un championnat qui se dispute tous les ans entre les meilleures équipes nationales de l’hémisphère Sud à savoir: Les Australiens (Wallabies), les Sud Africains (Springboks et champions du monde en titre) et les Néozélandais (All Blacks). Hier, les All Blacks ont affronté les Springboks au Westpac Stadium de Wellington. Lors du Tri Nations, chaque équipe s’affrontent à trois reprisess. L’année dernière les Springboks ont dominé les All Blacks au cours des trois matchs. Mais la semaine dernière à Auckland les Kiwis ont mené 31 à 12. Et hier? Attendez la fin de l’article!

Vous me connaissez, je ne suis pas un fan inconditionnel des grands évènements sportifs. Cependant je ne pouvais quand même pas me permettre de rater le match d’hier. Alors j’y suis allé mais pas dans les gradins. Une agence d’intérim m’avait informé d’un manque important de personnel pour encadrer la rencontre. Du coup je me suis fait engagé comme barman dans l’un des huit bars du stade. L’organisation chaotique de l’évènement à fait qu’à mon arrivé sur les lieux je me suis retrouvé sans bar. Ne sachant pas trop quoi faire de moi un employé du stade m’a envoyé dans le carré V.I.P. dans l’espoir que je puisse leur être utile. Le manager du carré m’a confié deux tables pour lesquels je devais être serveur. Détail important le dîner d’hier au carré V.I.P. était un buffet. Cherchez l’erreur. Résultat j’ai assisté au match aux premières loges avec pour seule mission le transfert des assiettes et bouteilles vides en cuisine. L’un des boulots les plus durs de ma vie.

Au fait, les tout noirs ont gagné 31-17! (PhotoCiloo)

Publicités

3 Réponses so far »

  1. 1

    Ghislain said,

    Toujours impressionnant le haka. Ci dessous les paroles avec leur traduction en français :

    Ringa pakia (je mets le doigt devant)
    Uma tiraha (je mets le doigt derrière)
    Turi whatia (je fais des tout petits ronds)
    Hope whai ake (je fais le tour de moi même)
    Waewae takahia kia kio (et je me remets le doigt derrière)

    Ka Mate ! Ka Mate ! (trop mortel !)
    Ka Ora ! Ka Ora ! (je kiffe trop la life !)
    Tenei te ta ngata puhuru huru (mate un peu mon torse velu)
    Nana nei i tiki mai (moi je t’offrirai des perles de pluie)
    Whakawhiti te ra (venues de pays où il ne pleut pas)
    A upane ka upane ! (ne me quitte pas !)
    A upane kaupane whiti te ra ! (ne me quitte pas ou je t’éclate la gueule !)
    Hi ! Hi ! (who’s bad !)


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :