Baby boom.

7 décembre

Une nouvelle génération de petits malins volette partout sur l’île: les noir-métal!

On avait pas dit bagues de couleurs?


On atteint une nouvelle dimension du comique avec ces petits rigolos qui ne comprennent rien à rien et tentent de s’infiltrer dans la portée du voisin pour gratter quelques larves de ténébrions. Notre mission consiste essentiellement à les entrainer à venir chercher les vers de farines pour pouvoir espérer les retrouver l’année prochaine. Autant les applaudissements ont l’air de leur plaire autant le concept des vers de farine qui tombent du ciel continue à les dépasser largement… Et puis Ulva ce n’est pas que les miros rubisoles! Avec une pensée toute particulière pour Jenny (et son couillon de mec aussi même si il a fait la partie la plus facile du boulot) voici une petite présentation des petits marmots de l’île que je ne vous avais pas encore présenté. Comme vous êtes maintenant incollables sur les oiseaux de Nouvelle-Zélande je ne vous mets pas le nom des espèces auxquels ils appartiennent et vous laisse vous débrouiller (Cécile tu joues pas!):

Faux amis.


Petit grelot.


Barbar imberbe.


Mini crotte.


Objectif secondaire.


Comme quoi même avec un nid tout pourri...


Celui là il est pas évident.


Bon et puis je vous remet ceux là parce que ce sont les meilleurs!

11 décembre

Mon dernier jour sur Ulva est arrivé! En plus d’un pack de bières, Bryce ma offert de ne pas m’occuper des miros pour aujourd’hui. Et Ulva en a profité pour m’offrir son cadeau le plus précieux. J’avais décidé de passer ma journée à vérifier le contenu de différent nids, notamment celui d’un couple de xéniques.

Ça vient, ça vient!


Or au pied de l’arbre à xéniques se trouvait une énorme femelle kiwi! Un kiwi diurnambule pour mon dernier jour, c’était déjà un super cadeau. J’ai donc passé plusieurs minutes avec la belle jusqu’à ce que, soudainement, elle s’enfuit en courant. Cherchant désespérément à la retrouver voilà que je tombe sur un gros terrier. Il me suffit de me pencher un petit peu pour pouvoir observer mon kiwi et son compagnon roupiller tranquillement au fond de leur nid!

La cerise sur le gâteau!


Pour mon dernier jour Ulva a su me montrer une fois de plus à quel point elle pouvait être imprévisible et largement au dessus de mes espérances les plus folles. Après cela la soirée de Noël du Department Of Conservation a été bien utile pour m’aider à célébrer mon départ. Une caserne de pompier, un barbecue et un bon paquet de bières ont eu raison de mon cerveau mélancolique et de mes capacités rédactionnelles. Ce sera donc tout pour aujourd’hui en attendant de voir ce que demain a prévu pour moi…

Advertisements

5 Réponses so far »

  1. 1

    Ciloo said,

    He! Pourquoi je peux pas jouer moi?! Tsss! Pour une fois qu’il y a un jeu ou je peux gagner…
    T’facon, les bebes dauphins obscurs, otaries et autres echasses noires font aussi des bisoux a Jenny!
    (voila, moi je fais pas ma mysterieuse au moins!!)
    Ciao poilu!

  2. 2

    cyriou said,

    c ki jenny? j’ai rien compris

  3. 4

    Loïc said,

    Non Mais oooh !
    D’abord, supporter les bouleversements hormonaux de la maman n’est pas une
    si mince affaire !
    Ensuite c’est complétement con de comparer mon amoureuse à un piaf !
    D’abord parce que j’en connais pas beaucoup qui mordent,
    ensuite parce qu’avec moi, on est pas obligé d’applaudir avant d’avoir mon vers !


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :