Ras l’Bohol!

25 janvier

La Niña continuant a fiche une sacrée pagaille dans la majeure partie du Pacifique Ouest j’ai eu a choisir judicieusement ma destination pour ma dernière semaine aux Philippines. Et en choisissant l’île de Bohol je ne me suis pas trompé. Ce bout de jungle entouré de plage de sable blanc est surtout renommé pour une caractéristique géologique inhabituelle.

Presque du niveau de Moeraki.


On en fait vite le tour et on peut passer à l’autre attraction phare de l’île: les tarsiers.

T'as d'gros yeux tu sais.


Ce petit primate est particulièrement menacé par deux facteurs. La déforestation et le braconnage pour servir d’attraction à touristes. En réponse à ces menaces un sanctuaire a été créé près de la ville de Corella. Avant la création de cette réserve n’importe qui pouvait s’acheter un permis autorisant à laisser crever un tarsier dans une petite cage en réclamant dix pesos aux touristes pour qu’ils puissent se prendre en photo avec. Depuis tous les propriétaires sont censés remettre leurs animaux au sanctuaire pour rejoindre la dizaine de primates du programme de reproduction en captivité. Quasiment personne ne s’est exécuté… Les seuls tarsiers que j’ai vu sont ceux que l’on nous autorise brièvement à observer dans l’enclos de reproduction. Il faut dire que la bestiole, pas plus grosse qu’un point, ne s’active que la nuit et se fait de plus en plus rare. J’ai eu beau chercher pas moyens d’en dénicher un dans la jungle.
C’est au sanctuaire que j’ai fait la connaissance d’OɅbΓA (que vous pouvez appeler Olga), une fleuriste russe qui me proposa de l’accompagner dans son exploration de l’île. Voyager tout seul aux Philippines n’est déjà pas très onéreux mais à deux ça devient vraiment cadeau. C’est donc pour pas un rond que nous avons rencontré un bon paquet de gens super, nous sommes perdus dans la jungle et baignés dans toutes les rivières et sur toutes les plages que nous avons croisées.
Bon et puis maintenant je suis sur le retour alors je vous annonce officiellement la fin de mon débit d’âneries jusqu’à nouvel ordre. Nouvel ordre qui sera comme d’habitude donné aussi tôt que possible dans la section « Où suis-je? ». En attendant si vous voulez des nouvelles vous m’envoyez un petit mail et on s’arrange pour se croiser!
À bientôt les copains!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :