Au boulot!

16 octobre

Neuf heure du matin à la station de train de Gwangmyeong (광명) dans la banlieue Sud de Séoul. Un japonais, ses jumelles encore accrochées au cou, et une coréenne, une longue vue dépassant du sac, montent dans mon wagon. Ogura San sort six cannettes de Guinness de son sac et les pose sur ma table tandis que Hyun-Young me gratifie d’un souriant et chaleureux « Welcome in Korea! ». Le trajet en train passe à toute vitesse à travers les discussions plumeuses et je m’extasie sur mes premiers puffins leucomèle à bord du ferry qui m’amène sur l’île d’Heuksando (흑산도). Du port, cinq minutes en voiture m’amèneront au Centre des oiseaux migrateurs où je suis accueilli par la mascotte 하늘 (« Haneul »?).

Attention chien à plumes!

하늘est une jeune buse qui a été retrouvée l’an dernier par les employés du centre avec une aile cassée. Cette aile n’a jamais guéri et le bel oiseau ne reprendra jamais son envol. Par conséquent elle est chouchoutée et sert d’ambassadrice des causes duveteuses.

Mais avant d’en arriver là j’ai envie de revenir sur mon dernier week-end à Séoul. Kate m’avait abandonné pour se rendre à un festival avec deux amies. Du coup j’ai dû me trouver un hôte via http://www.couchsurfing.org. Comme d’habitude je suis tombé sur quelqu’un de super. Apéro dans son studio de répét’, bouffe locale et DJ silencieux. Un concept génial! Un DJ mixe dans un jardin publique mais on n’entend pas un bruit. Pourtant toute une foule de gens se trémousse devant les platines. L’explication: Des casques sans fils sont disponibles en libre service. Lorsque vous les portez vous pouvez entendre la musique que mixe le DJ.

La solution élégante aux problèmes de tapage nocturne.

Lorsque vous avez visité dans la même année les Philippines, la Chine et la Corée du Sud, vous ne pouvez pas passer à côté d’un épisode historique qui a traumatisé une bonne partie de l’Asie: l’occupation japonaise du début du XXème siècle. À mon humble avis si les nazis passent pour les plus grands bouchers de l’histoire contemporaine c’est surtout parcequ’ils se sont attaqués à des européens et qu’ils ont tenu des comptes… Cette période noire de l’histoire de l’extrême Orient fût constellée d’horreurs inimaginables. La Corée fût certainement l’un des pays qui en souffrit le plus car elle fût totalement annexée à l’empire japonnais qui tenta de détruire toute forme d’identité nationale pendant son occupation. Aujourd’hui encore cette période est vive dans la mémoire des coréens car elle est considérée comme directement responsable de la dévastatrice séparation qui frappe un pays qui fût parmi les plus vieux du monde.

Pour m’infliger un grand coup dans les tripes je me suis rendu dans l’ancienne prison de Seodaemun (서대문 형무소). J’ai très vite eu le sentiment d’être de retour à Auschwitz…

Et pas seulement à cause de l'architecture...

C’est entre ces murs que furent torturés et exécutés de nombreux résistants à l’occupation nippone.

Après ça, un petit tour vers une île paradisiaque était le bienvenu.

Tout ça paraît si loin vu d'ici...

L’île d’Heuksando se situe dans le Parc National de Dadohae Haesang. Un parc marin regroupant plusieurs îles de tailles variées, habitées ou non, au Sud-Ouest de la Corée du Sud. La mienne fait presque vingt kilomètre carrés, culmine à quatre cent mètre d’altitude et héberge plus de trois mille habitants. Elle est aussi très célèbre pour son rôle comme halte migratoire sur le couloir de migration australo-est-asiatique. Et là j’en entend hurler « Non! Pas encore le couloir de migration australo-est-asiatique! ». Et bien si! Tout le monde se souvient de mon excellent article concernant l’intervention de Ken Gosbell à Miranda, les barges rousses des Catlins et mon seul volontariat aux Philippines.

Le dénominateur commun.

Je travaille ici au sein du Centre des Oiseaux Migrateurs, une organisation super high-tech gérée par l’office des Parcs Nationaux, employant une douzaine de personnes et entièrement dédiée à l’étude de la migration des oiseaux coréens. Bien entendu vous vous doutez bien de ce que va être mon occupation principale ici.

Ça commence par un « B ».

Je prendrais le temps de vous parlez de ça plus en détail bientôt mais rassurez vous, il se passe plein d’autres choses ici, et si vous êtes sage je vous raconterez peut-être mes débuts de soigneur…

Daktari.


Advertisements

4 Réponses so far »

  1. 1

    Baguer Bander te Branler Boire Baiser Batifoler …

  2. 2

    Rémi said,

    Roooh Loïc! Je vous fais tout un article sur la bite et c’est dans celui d’après que tu postes un commentaire de bon goût?

  3. 3

    Ben le truc c’est que j’ai lu les 4 avant-derniers d’un coup :/
    je suis seulement en train de lire le dernier

    En plus comme je les reçois par mail, je regarde d’abord les photos pour voir si tout a bien été chargé.
    Imagine la surprise quand j’ai vu Kate suivi par « Cockhenge »…

    J’ai tellement aimé que je l’ai adopté sur mon profil:
    http://cl.ly/BFOw

  4. 4

    Rémi said,

    Cockhenge! C’est super bien trouvé ça mon lolo!


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :