Subantartic fever

13 janvier

 

Je profite de la récente tenue d’une opération « Base verte » pour mettre quelques petites choses au point. Oui, l’île d’Amsterdam fait partie des Terres Australes et Antarctiques Françaises, non, elle ne se situe pas aux abords du continent en question. Par ordre d’éloignement avec le continent gelé, on trouve les bases françaises de Dumont D’Urville, Port aux Français, Alfred Faure et Martin de Viviès. À Dumont d’Urville, ils ont des opérations « base blanche ». Lorsqu’un bâtiment a disparu sous la glace, tout le monde prend une pelle et part à sa recherche. À Martin de Viviès, lorsque les géraniums ont disparu sous les herbes hautes,

1

On sort les rotofils!

Sans non plus aller jusqu’à dire que je vais passer un an dans un Territoire d’Outre Mer, il faut préciser que les eaux qui encerclent l’île sont celles du front subtropical. On n’en est pas aux cocotiers et au sable blanc mais notre base ressemble plus à un club Med qu’à Avoriaz. Quinze degrés en ce moment, c’est largement suffisant pour se faire des barbecues de langoustes à l’ombre des cyprès. On a un terrain de tennis, des papillons qui peuvent voler et le rhume des foins.

Mais alors l’Antarctique là-dedans?

2 (1)

J’y viens.

L’île d’Amsterdam a été formée par un ancien volcan. Ce qui veut dire qu’à part si on longe la côte, dès qu’on s’éloigne de la base, on grimpe. Et dès qu’on grimpe, on se rend compte que le microclimat village vacance fait figure d’exception par rapport au reste de l’île. En réalité dès qu’on crapahute un peu, on a l’impression d’être de retour à Crozet. Le sol se limite à de la tourbe, des mousses, des fougères rases, des papillons sans ailes et des roches volcaniques. Le sommet de l’île est quasiment toujours dans les nuages et des vents extrêmement violents soufflent régulièrement. Amsterdam, c’est un peu une grosse boule de subantarctique dans un cornet de subtropical. Ça apporte quoi le mélange des deux?

3 (2)

Je vous en parlerai plus tard.

En attendant, j’ai beaucoup de boulot avec mes distributeurs de cacas velus qui découvrent à quoi servent leurs dents. Non seulement il faut que je continue à suivre leur croissance, mais leurs mamans viennent de rentrer de longs voyages en mer pour les nourrir. Du coup en bon petit fouineur qui se mêle de ce qui ne le regarde pas, je leur pose des petits géolocalisateurs pour savoir où elles vont chercher le blédina. Autant attraper une jeune otarie c’est sport, autant attraper sa mère d’une quarantaine de kilos, c’est du domaine du combat épique. Remarquez, d’un autre côté, la situation à la Mare aux Éléphants s’améliore. Les gros lunatiques en manque de sexe quittent les lieux aux rythmes de leurs coups de reins. Ce qui me laisse plus de place pour taquiner celles à qui ils laissent le soin de s’occuper de leur future progéniture.

 

 

After everyone at the base had to help on a « Base verte » (green base) operation, I thought I had to be more specific about where I am. Some of you may think that if I spend a year in the Subantarctic Lands, I may never wear a tee-shirt, eat fresh vegetables and even lose one or two toes.

4 (1)

Well don’t worry for my toes…

Even if Amsterdam island is part of the French Southern and Antarctic Lands, it is the furthest one from the continent itself. The island is actually just between the subtropical sea front and the subantarctic waters. The base looks more like a holiday camp than like Mc Murdow.

To see the subantarctic part of the island isn’t really hard though. Amsterdam island being an old volcano, if you don’t follow the coast, you climb. And if you climb just a little, you’ll end up in scenery quite similar to the ones you can find in Crozet. Low vegetation, pit, volcanic rocks and strong wind.

5 (2)

Even skuas waiting for you to fall.

So that’s it for the explanation of my « Antarctic » land. I’d love to tell you more about it but I really am not confident enough in English and I am really busy. The pups have discovered how to use their teeth and their mothers are back. So now I have to fit geolocalisators on them to see where they go to find food for their pups. I guess you can imagine how easy it is to catch an adult fur seal…

Advertisements

9 Réponses so far »

  1. 1

    Maman said,

    Ca ne doit pas être très joli un papillon sans ailes…

  2. 3

    Anna Marie said,

    Not confident enough in English ? That’s just an excuse to force the rest of the world in to French !!

  3. 6

    Co2ette avec deux dents said,

    yeah let’s go speack in dutch everybody and stop the fight against french or english! et moi aussi j’avais exactement la même question pour les papillons! veux voir une photo si t’as ça! bisous le pups

  4. 8

    Cathy said,

    Moi aussi je veux voir un papillon sans ailes ! If you write an article in Dutch I will not read it !


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :